Les vertus de l’huile de pâquerette

Les vertus de l’huile de pâquerette
  • By isabellequantanature
  • 0

  • C’est la saison des pâquerettes !

    La pâquerette est une plante vivace et son nom scientifique est Bellis perennis Linné.
    Elle fait partie de la famille botanique des astéracées.
    Dans la langue vernaculaire, on la nomme « petite marguerite de Pâques » car c’est à Pâques qu’elle pousse en abondance.

    L’utilité de la pâquerette est multiple :


    On consomme les fleurs et les petites feuilles crues en salade.
    Cuites, elles peuvent se servir de farce.
    Pour les infusions on se servira des fleurs séchées ou fraîches.
    Les fleurs séchées à l’abri du soleil et protégées de la poussière, on en utilisera pour faire une huile de pâquerette.

    Ses bénéfices :


    La consommation de pâquerettes fait partie des légumes. Comme le pissenlit, la pâquerette est diurétique, il ne faut donc pas trop la manger. Quelques fleurs par jour suffisent.
    L’huile de pâquerette est d’usage externe, l’application quotidienne au niveau du buste raffermit les seins (effleurages légers remontant vers le cou), au niveau du visage elle atténue les rides. Elle est aussi très efficace contre les cicatrices et vergetures. Deux mois sont nécessaires pour voir les effets.

    Fabrication de l’huile de pâquerette

    L’huile de pâquerette est obtenue par macération de fleurs fraîches de pâquerette. Il s’agit donc d’une infusion des fleurs de la plante après séchage puis baignées dans une huile végétale 100 % pure et vierge.

    Durant la macération, les principes actifs des feuilles s’imbibent dans la base végétale, lui octroyant ainsi des propriétés exceptionnelles.

    Propriétés de l’huile de pâquerette

    Cette huile dispose d’une large gamme de propriétés, dont les suivantes :

    ✅ Elle est réputée pour être un tenseur et un galbant efficace pour raffermir et tonifier la peau : elle est idéale pour les soins du buste ainsi que pour les soins pré et postpartum car elle favorise l’élasticité de la peau.

    ✅ Elle favorise la décongestion des zones œdémateuses et elle agit tel un apaisant et un réparateur contribuant au soulagement des tissus enflammés et abîmés. C’est un tonique circulatoire, elle permet donc de stimuler la circulation sanguine. Elle soigne les rougeurs diffuses et d’autres affections de la peau comme l’érythrose, la couperose, la rosacée, les ecchymoses, etc.

    ✅ Grâce à sa teneur en éléments essentiels, lui procurant ses vertus raffermissantes, elle est en mesure de conserver une peau ferme et galbée.

    En effet, cette fleur détient différents acides organiques, notamment l’acide tartrique et l‘acide tannique, une résine, une saponine et un mucilage.

    Tous ces composants naturels lui confèrent ses propriétés étonnantes.

    Remarque : L’huile de pâquerette ne revendique en aucun cas un effet de développement des poitrines menues. Toutefois, on peut constater, qu’après application, la peau devient plus lisse, plus ferme et que son grain est plus affiné. C’est la raison pour laquelle celle-ci obtient un aspect plus beau et plus voluptueux.

    De plus, du fait qu’elle soit réparatrice et apaisante, elle est utilisée pour soulager les tissus inflammés et abîmés.

    Astuce : Après le massage, quand l’huile a bien pénétré dans la peau, prenez une serviette que vous avez préalablement trempée dans de l’eau glacée et convenablement essorée puis placez-là quelques secondes sur la peau. Cela permettra aux tissus cutanés d’être beaucoup plus toniques.

    Recette

    Cueillir les pâquerettes loin de la pollution ( les grandes villes, bordures des routes, prairies où paissent les animaux (pour éviter la douve, parasite qui se trouve dans les selles des animaux).

    Faire macérer les fleurs fraîches. Faire attention à ce que les fleurs ne flottent pas à la surface car, au contact de l’air, les fleurs pourrissent.

    Ensuite les faire macérer dans de l’huile biologique de tournesol ou d’olive désodorisée ou peu parfumée (l’huile d’olive se conserve plus longtemps) pendant quarante jours à l’ombre, il faut environ trois litres d’huile pour un kilo de fleurs de pâquerettes séchées.

    Après ce laps de temps, filtrer et conservez l’huile dans une bouteille teintée. On retire à peu près 1,5 litres d’huile concentrée en pâquerettes.


    Si vous utilisez de l’huile de tournesol, conservez-la à l’abri du soleil (temps de conservation : 2 mois). Quant à l’huile préparée à l’huile d’olive, elle se conserve environ quatre mois.

    Idée recette : l’huile raffermissante post-grossesse

    Afin de préparer cette recette destinée à raffermir la peau après l’accouchement, il suffit de réunir les ingrédients suivants et de suivre les diverses instructions recommandées :

    🌼 90 ml d’huile de pâquerette ;

    🌼 10 ml d’huile végétale de figuier de barbarie.

    Après avoir mélangé ces deux ingrédients, il convient d’appliquer le mélange en effectuant un massage circulaire sur le ventre, les cuisses et les zones ayant besoin d’être raffermies dès l’accouchement.

    Remarque : Il est tout à fait possible d’appliquer sur les seins, et ceci même durant la période d’allaitement, à condition de faire bien attention de toujours essuyer le sein avant la tétée.

    Posologie

    Vous pouvez appliquer de l’huile de pâquerette tous les soirs à raison de 2 à 3 pulvérisations (ou en versant une noisette d’huile de pâquerette dans le creux de la main) en massant délicatement les parties de votre corps dont vous désirez prendre soin.

    Précautions

    L’huile de pâquerette est susceptible de causer des réactions allergiques en cas de peau sensible aux astéracées.

    ATTENTION: lhuile est réservée à un usage exclusivement externe.

    Conservation

    À conserver dans un flacon (en verre ou plastique) bien fermé, à l’abri de la lumière et de la chaleur, à une température inférieure à 20 °C.

    Autres avantages

    Parmi les caractéristiques de l’huile de pâquerette bio :

    • huile sèche qui pénètre facilement dans la peau sans la rendre grasse après application ;
    • non comédogène, c’est-à-dire qu’elle ne contribue pas à l’apparition de boutons ;
    • Les femmes enceintes ou allaitantes peuvent l’appliquer ;
    • Elle est idéale pour tous les types de peaux : efficace aussi bien sur les peaux jeunes que matures, mais on l’a recommande en particulier pour les peaux fatiguées ou manquant d’élasticité et de fermeté ;
    • galbant et tenseur, elle permet non seulement de raffermir et tonifier la poitrine mais également les autres parties du corps telles que le visage et les jambes ;

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.