Quelles plantes utiliser pour détoxifier son organisme ?

Quelles plantes utiliser pour détoxifier son organisme ?
  • By isabellequantanature
  • 1

  • L’ortie

    L’ortie possède de nombreuses vertues, connues depuis l’Antiquité : c’est un très bon diurétique, elle agit contre les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes et soulage également en cas d’inflammation bénigne de la prostate. C’est l’une des plantes médicinales les plus efficaces.

    L’ortie est naturellement riche en vitamines A, B et C ainsi qu’en minéraux :

    • fer
    • calcium
    • magnésium
    • potassium
    • phosphore (excellent complément alimentaire en cas de « baisse de régime ».

    L’ortie possède trois qualités reconnues :

    • C’est un très bon diurétique pour irriguer les organes comme le rein ou la vessie ;
    • L’ortie en cataplasme associée à l’argile verte agit contre les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes.
    • La racine soulage la miction en cas d’inflammation bénigne de la prostate.

    Le brocoli

    Antioxydants

    Le brocoli contient de la lutéine et de la zéaxanthine, deux composés antioxydants de la famille des caroténoïdes. Il semblerait que ces composés pourraient contribuer à prévenir certains cancers (dont ceux du sein et du poumon) et participer à la prévention des maladies cardiovasculaires.

    Glucosinolates

    Comme la majorité des légumes crucifères, le brocoli renferme des glucosinolates. Plusieurs de ces molécules contribueraient notamment à limiter le développement de certains cancers dont le cancer du sein.

    Vitamines et minéraux

    Le brocoli contient des vitamines C, K, B2, B5, B6, B9, A et E. Il contient également des minéraux :

    • cuivre
    • fermagnésium
    • manganèse
    • phosphore
    • potassium.

    L’artichaut

    L’artichaut est une plante potagère de la famille des astéracées. Riche en fibres, minéraux, vitamine B9 et oligo-éléments, il possède de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Il stimule par exemple le foie, favorise l’élimination urinaire et lutte contre le vieillissement cellulaire.

    Par ailleurs, il est cholérétique et dépuratif : il stimule la sécrétion biliaire et l’élimination de la bile. Egalement diurétique (riche en potassium et en inuline). Ses fibres facilitent le transit intestinal. Les vitamines, minéraux, fibres et composés antioxydants de la plante jouent un rôle protecteur. De même, les polyphénols que l’artichaut contient aideraient à combattre le cancer du foie et les fibres le cancer du côlon. Riche en vitamine B9, l’artichaut réduit les risques d’anomalies du tube neural chez le foetus.

    Le chardon-Marie

    Le chardon-Marie est une plante bisannuelle, associée à une légende du Moyen Age. On l’utilise pour traiter les calculs biliaires mais aussi l’ insuffisance hépatique (défaillance du fonctionnement des cellules du foie) et les règles abondantes. Il a des effets bénéfiques sur la cirrhose du foie et son pouvoir hépatoprotecteur.

    L’ail des ours ou ail sauvage

    L’homme utilise l’ail des ours, ou ail sauvage, depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Il est dépuratif, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique mais a également un effet amincissant, hypoglycémiant et hypolipémiant.

    On l’utilise effectivement pour traiter des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux. Son utilisation permet de faire baisser la pression artérielle afin de stimuler la circulation sanguine. On le recommande en cas d’athérosclérose, d’arthrite mais également de rhumatismes. Il est efficace pour les problèmes intestinaux comme les maux d’estomac et les ballonnements. Il facilite la digestion et dégage les voies respiratoires.

    Les algues (spiruline et chlorella)

    La spiruline

    La spiruline est une micro-algue contenant de nombreuses protéines, du fer et du bêta-carotène en grande quantité. Elle est très riche et particulièrement complète, que ce soit pour combattre la malnutrition, pour favoriser le rétablissement, lors d’une convalescence, ou pour accompagner l’entraînement des sportifs. Ses nombreuses vertus font d’elle un aliment très apprécié.

    Utilisation interne de la spiruline :

    • antioxydant
    • anti-âge
    • stimulant du système immunitaire
    • détoxifiant
    • lutte contre l’anémie et les carences,
    • diminution du taux de cholestérol
    • stimulant et tonifiant de l’organisme
    • régulateur de glycémie.

    Chez les sportifs ou les convalescents, la spiruline est utilisée pour éviter les carences et la fatigue musculaire. Elle protège l’organisme, stimule les défenses immunitaires et détoxifie le corps des métaux lourds. Elle permet de :

    • lutter contre les excès de cholestérol dans le sang ;
    • rééquilibrer le taux de glycémie ;
    • traiter l’anémie ;
    • réguler la satiété ;
    • réduire les effets des rayons gamma ;
    • favoriser le bien-être général, équilibre le système nerveux et contribue à un meilleur sommeil.

    La chlorella

    La chlorella est le plus puissant antioxydant et est la première algue étudiée par les scientifiques. Elle possède un impressionnant cocktail d’éléments nutritionnels, notamment un pourcentage élevé de protéines (environ 50 %), l’intégralité des acides aminés (dont les 8 essentiels). Cette algue renferme des antioxydants, dont la chlorophylle (le plus fort taux de tous les végétaux). La chlorella contient :

    • une multitude de vitamines
    • enzymes
    • peptides
    • minéraux et oligo-éléments
    • acides gras polyinsaturés

    Par conséquent, c’est un véritable cocktail au pouvoir bénéfique sur la santé.

    Les bienfaits de la chlorella et de la spiruline sont nombreux. On sait aujourd’hui qu’ils peuvent s’expliquer grâce à leurs trois actions combinées :

    1. Ils nettoient /détoxifient l’organisme qui va ainsi fonctionner mieux et plus longtemps.

    2. Ils agissent en immuno-modulateurs et stimulent les défenses immunitaires.

    3. Leurs cocktails en nutriments essentiels pallient nos carences et permettent à notre organisme un fonctionnement optimisé, avant tout grâce à leur incroyable teneur en antioxydants.

    Curcuma

    Protecteur gastro-intestinal et puissant anti-inflammatoire, le curcuma révèle bien d’autres vertus que son simple usage alimentaire :

    • il soigne les troubles digestifs
    • apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l’intestin
    • joue un rôle protecteur pour l’estomac et le foie.
    • Le curcuma pourrait bien s’avérer, de plus, très efficace dans la prévention de certains cancers.

    Utilisation interne du curcuma :

    • Stimulant : le curcuma lutte contre l’acidité gastrique en stimulant les sécrétions de mucus ; il protège l’estomac et le foie, diminue les nausées.
    • Anti-inflammatoire : il soigne les inflammations intestinales et limite les crises douloureuses dans le cas des colites ulcéreuses. Par ailleurs, il est efficace contre la gastrite, la pancréatite et l’arthrite rhumatoïde. Utile dans le cas d’oedèmes post-opératoires.
    • Fluidifiant sanguin : le curcuma aide à traiter les problèmes circulatoires.
    • Antioxydant : utilisation dans la prévention du vieillissement des cellules.

    Gingembre

    Depuis plus de 5000 ans, nombreux pays du monde connaissent le gingembre non seulement pour sa valeur culinaire, mais encore pour ses vertus thérapeutiques .On l’utilise pour combattre :

    • les infections
    • la fatigue
    • les douleurs musculaires
    • les problèmes digestifs (vomissements, diarrhées…).

    Par ailleurs, le gingembre a également des propriétés aphrodisiaques, antioxydantes et antibactériennes.

    Utilisation interne du gingembre :

    • Stimule le système immunitaire.
    • Anti-inflammatoire et antiviral : aide à lutter contre la fièvre, les états grippaux ainsi que les allergies.
    • Soulage la douleur (migraines, règles, spasmes digestifs, troubles gastriques).
    • Stimule l’appétit et agit sur les désordres intestinaux comme les nausées, ballonnements, gaz ainsi que les douleurs.
    • Prévient les vomissements post-opératoires ou dus au mal des transports ou lors d’une grossesse.
    • Tonifie, stimule et fortifie l’organisme.
    • Fortes propriétés antioxydantes.

    Le sélénium

    Le sélénium est un oligo-élément antioxydant qui intervient dans le métabolisme des radicaux libres et d’autres substances produites par l’oxydation des lipides au niveau des membranes cellulaires. Il joue également un rôle dans le métabolisme au niveau du foie.

    En bref, le sélénium entre dans la structure de plusieurs enzymes anti-oxydantes. Celles-ci contribuent à neutraliser l’excédent de radicaux libres présents dans l’organisme qui accélèrent le vieillissement cellulaire. C’est ainsi que surviennent diverses maladies, notamment les maladies cardiovasculaires.

    • La thiorédoxine réductase permet de régénérer les vitamines C et E, qui ont également une action anti-oxydante.
    • Le sélénium est un modulateur des réponses immunitaires (notamment antivirales) et anti-inflammatoires.
    • Il participe à la détoxification de certains composés toxiques, métaux lourds et xénobiotiques (molécules étrangères).
    • Il intervient dans le métabolisme thyroïdien.

    Où trouver l’ensemble de ces plantes ?

    Ces plantes ont été rassemblées en un seul produit, avec d’autres plantes, telles que le son de riz, par la société allemande PM International. Vous le trouverez en cliquant sur l’image ci-dessous.

    Un commentaire

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.